Les gros concerts sont-ils condamnés à ne devenir que de gigantesques light shows ?

L'actulité du moment
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
On Stage
Fondateur
Messages : 237
Enregistré le : 26 mars 2018, 09:24
Localisation : Paris
Emploi : Tech son
x 2
Âge : 50
Contact :

Les gros concerts sont-ils condamnés à ne devenir que de gigantesques light shows ?

#1

Message par On Stage » 23 sept. 2018, 14:36

Alexandre Lebrun, le fondateur du studio d'éclairage Lightlab, nous explique en quoi le secteur connait un bond technologique fulgurant depuis dix ans, et menace ainsi de plus en plus de phagocyter les concerts, au détriment de la musique.

Image

Voilà un sujet dont on parle rarement à ses potes un demi à la main pendant un concert : les lumières. Un business pourtant juteux qui s’est beaucoup développé depuis une dizaine d’années grâce à un bond technologique fantastique. Des geeks apprentis sorciers peuvent maintenant monter des spectacles dignes d’un son et lumière au Puy du fou.
Le risque ?
Figer les concerts et finir par monter des light-shows si délirants qu’on en finirait presque par en oublier l’essentiel : la musique. Il était temps de discuter de tout ça avec un des leaders du secteur, Alexandre Lebrun, boss de Lightlab, qui a bossé pour Jean-Michel Jarre, les J.O, Phoenix, Nekfeu, Etienne De Crécy, The Blaze et des tas d'autres.

Lire la suite...
0 x


Image

Répondre